Les solutions Radio « Push-to-Talk over Cellular » (POC) au service des polices municipales

Les solutions Radio « Push-to-Talk over Cellular » (POC) au service des polices municipales

Les performances des réseaux de radiocommunication privés (PMR) pour les Polices Municipales ne sont plus à démontrer. L’appel simultané au sein d’un groupe de personnes, l’envoi d’appels de détresse par simple pression avec géolocalisation et les niveaux de priorités permettent en effet aux Polices Municipales et aux Services associés (Services médiation, ASVP, Tranquillité Publique) d’opérer efficacement.

Si les réseaux PMR permettent aux moyennes et grandes agglomérations de disposer d’un outil de communication maîtrisé de bout en bout, leur coût et leur limitation en couverture restent une contrainte pour des agglomérations plus petites ou très étendues.

Pour les Polices Municipales comptant moins d’une dizaine d’agents, l’usage du GSM pour les communications opérationnelles reste la solution la plus courante : si celle-ci est très économique et n’a pas de limite en couverture, elle ne permet pas des échanges vocaux rapides tels que les appels simultanés vers les groupes de personnes (appel de groupe).

La puissance des smartphones et le développement des réseaux 3G/4G a permis le développement de la technologie Push-to-Talk Over Cellular (POC) qui permet de réunir le meilleur des deux mondes : réseaux de radiocommunication PMR et réseaux opérateurs. En effet, cette technologie permet à partir d’un smartphone standard non seulement l’appel de groupe, les appels d’urgence, mais également la géolocalisation des équipes d’intervention, l’échange au sein du groupe de messages, de photos et vidéos. En s’appuyant sur les réseaux opérateurs, elle est très économique, flexible et non limitée en couverture.

La solution POC est généralement dotée par une solution de dispatch (PC sécurité) qui permet de gérer toutes les communications et les groupes de paroles et de visualiser la localisation des agents ou véhicules pour planifier les interventions.

Dans le cadre d’une utilisation POC, les smartphones standards peuvent être équipés d’accessoires spécialisés comme les micros haut-parleurs déportés ou oreillettes permettant de recréer tous les bénéfices des radio PMR, notamment en ce qui concerne les performances audios. Des smartphones spécifiques POC très performants sont également disponibles sur le marché.

Enfin, la normalisation en cours de l’environnement POC (MCPTT pour Mission Critical Push To Talk) entre opérateurs, applicatifs et fabricants de smartphones va permettre à la technologie POC d’être une solution encore plus pérenne pour les Polices Municipales des petites agglomérations ou de territoires très étendus.