MISSION CRITICAL PUSH TO TALK

MISSION CRITICAL PUSH TO TALK

Les services vocaux répondant à la norme MCPTT (mission-critical-push-to-talk) développée au sein du 3GPP (l’organisme qui supervise le développement du LTE) offriront une qualité vocale, des performances et une fiabilité encore supérieure aux applications de Push to Talk over Cellular (POC) disponibles sur le marché aujourd’hui.

En effet, les applications POC sont des applications « over-the-top ». En revanche, les solutions MCPTT sont conçues pour être intégrée dans l’EPC (evolved packet core) du réseau LTE de l’opérateur, de sorte qu’elles pourront optimiser les performances au niveau de la couche réseau : cela se traduira par encore moins de latence et une qualité de voix encore meilleure.

Bien que la norme MCPTT ne spécifie pas qu’une solution doit être intégrée dans le réseau de l’opérateur, les experts du secteur estiment qu’une telle intégration sera nécessaire pour satisfaire aux critères de performance de la norme MCPTT, notamment en termes de latence.

Pour ce qui est de la transmission de données critiques, la solution MCPTT aura également besoin de capacités dédiées spécifiques fournies par l’opérateur pour respecter les exigences de performances prescrites dans la norme.

En conclusion, il faut que la solution MCPTT procède à une intégration étroite entre opérateurs, application et smartphone pour aller de l’avant : c’est l’objet des différentes séries de tests organisé par l’ETSI qui se sont tenus l’année dernière à Sofia Antipolis et cette année au Texas et qui ont réunis les principaux acteurs du marché.